lundi, décembre 31, 2007

Souvenirs victoriens

Par Jacques Rancourt
Au pays des souvenirs
Mes autres poèmes


Il a failli faire tomber la tombe de tante Élise
Il revenait d’une recherche vaine des vestiges de son enfance
Il tenait à dire la prière au chevet de sa grande sœur
"Je te salue Élise pleine de grâce le Seigneur est avec moi..."
À moitié couché sur la tombe il s’enfargeait dans ses mots

Et ce matin d’automne couché sur un banc à Florence
Toujours dans son imperméable laissant dépasser les flacons
Ne voulait pas déranger et se devait de se dégriser un peu
Un peu de mangeaille mon frère insistait la grande sœur Florence

Et ce midi Bible en main arpentant la maison du neveu
Déclarant qu’il voulait devenir Premier Ministre du Québec
Avec l’aide d’une ancienne supposée flamme jadis connue
Personne n’aurait pu l’empêcher de croire à son futur destin

Fils raté d’une époque où il fallait forger à la dure son destin
Fils égaré parmi ses proches trop nombreux à survivre
Loin de sa terre natale il alla souder d’autres liens
Instable il tergiversait entre l’anglophone et le francophone

Lassé par les vicissitudes de son existence il se noyait dans l’alcool
Les neurones le lâchèrent et il croupit alors dans un mouroir
Triste destin pour un homme sensible et capable de bâtir
Égaré dans un monde nouveau il avait perdu ses repères
Maintenant il revoit dans sa tête toujours le même film

dimanche, décembre 30, 2007

Oui encore

Par Jacques Rancourt


Revenez ici pour laisser votre commentaire
................................................
Photo prise par Jacques Rancourt au Jardin Florilège

samedi, décembre 29, 2007

Pas encore

Par Jacques Rancourt

Pas encore
Oui encore
Hier le passé de demain
Demain le futur de hier

Quoi encore
Demain ou hier
Pas très différent
Un peu d’espoir quand même

Se fermer les yeux
S’imaginer un monde idéal
Pas de catastrophes
Pas de guerres

S’ouvrir les yeux
Ne voir que la réalité
De l’amour ou de la haine
De la paix ou de la guerre

2008
Comme hier
Comme tu voudras
Cela dépend de toi
.....................................
Photo prise par Jacques Rancourt

vendredi, décembre 28, 2007

Sentier des Gorges de la Rivière Pozer

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes


Revenez ici pour laisser votre commentaire
.......................................................
Photo prise par Jacques Rancourt

jeudi, décembre 27, 2007

Défaire et refaire

Par Jacques Rancourt

Défaire l’arbre de Noël
Refaire le plein de résolutions
Défaire les mauvaises habitudes
Refaire les bonnes attitudes

Défaire le terrorisme
Refaire la démocratie
Défaire la pauvreté
Refaire la richesse

Défaire l’ignorance
Refaire la culture
Défaire les préjugés
Refaire la solidarité

Défaire la cupidité
Refaire le partage
Défaire la consommation
Refaire la volontaire simplicité

Défaire ce qui tue
Refaire ce qui vivifie
Défaire les ténèbres
Refaire de nouveaux rêves

mardi, décembre 18, 2007

Ah comme la neige a tombé

Par Jacques Rancourt
Mes autres poèmes


Revenez ici pour laisser votre commentaire
.....................................................
Photo prise par Guy Rancourt au Bic (Québec) devant sa résidence

jeudi, décembre 13, 2007

Une main indigne

Par Jacques Rancourt
Mes poèmes


À peine née une main s’abattit sur moi
Drôle de façon d’être accueillie dans ce monde
Étrange façon de m’indiquer une indignation
Non je n’étais pas le garçon mâle désiré

J’étais une toute petite fille frêle et menue
Une petite qui ouvrait ses yeux pour la première fois
Une petite déjà rejetée par une société restée médiévale
Je devenais un coût trop onéreux pour être aimée et acceptée

Pourquoi suis-je la victime de coutumes ancestrales
Pourquoi mon destin est-il tracé par des préceptes archaïques
À peine née il m’est demandé de me battre pour la liberté
À peine née une main ennemie veut me plonger dans l’esclavage

Si ma légende personnelle me permet de survivre
Je vous jure que ma main servira à donner de l’amour
Elle sera toujours là pour te venir en aide et te consoler
Ma main sera le symbole de la tendresse et de la solidarité
................................................................